Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

We Are One


Après Arsenal et Leicester, Liverpool s'offre Chelsea

Publié par Théo Duchet sur 16 Septembre 2016, 23:02pm

Catégories : #Premier League

Après Arsenal et Leicester, Liverpool s'offre Chelsea

Virevoltants et réalistes en première mi-temps puis solides en seconde, les Reds sont allés chercher trois points à Chelsea (1-2), comme face à Arsenal et Leicester.

Chelsea deuxième et invaincu recevait ce soir Liverpool, sixième, vainqueur d'Arsenal et de Leicester, pour le choc de cette 5e journée de Premier League. Un premier vrai test pour les Blues, après avoir joué des équipes de milieu et de bas de tableau lors des premières journées. Une confrontation marquée par le retour décevant de David Luiz à Chelsea, titulaire en défense centrale au côté de Cahill en l'absence de Terry et Zouma.

Entreprenants et placés très haut sur la pelouse les joueurs de Jürgen Klopp ont pris le contrôle du match dès les premières minutes, contraignant les Londoniens à jouer bas et les empêchant de relancer le ballon proprement. Vitesse, montés à bon escient des latéraux, attaquants sans cesse en mouvement... Liverpool a rendu une copie parfaite au cours de la première mi-temps ponctuée par deux buts. Le premier est l'œuvre de Dejan Lovren peu après le quart d'heure de jeu. Trouvé au second poteau par Coutinho sur un coup franc côté gauche, le défenseur axial a trompé la vigilance de Thibaut Courtois d'un plat du pied dans le petit filet opposé. Sur cette ouverture du score, trois Reds se sont retrouvés libres de tout marquage au deuxième poteau... inquiétant lorsque l'on connaît la rigueur défensive du nouvel entraîneur londonien, Antonio Conte. Puis c'est le capitaine Jordan Henderson qui va porter le score à 2-0, à dix minutes de la pause, avec une frappe somptueuse des 25 mètres dans la lucarne de Courtois. Une nouvelle fois la défense de Chelsea a été fautive, c'est le défenseur Gary Cahill qui a offert la balle à Henderson suite à une relance mal assurée plein axe.

Incapables de se procurer la moindre occasion, les Blues étaient logiquement menés au score à la mi-temps face à une équipe de Liverpool impressionnante dans tous les compartiments du jeu. Ainsi les hommes de Klopp ont fait preuve d'un grand réalisme en concrétisant leurs deux seules grosses occasions. Bien que Sturridge se soit montré dangereux à deux reprises (2e et 25e minutes).

Bien que la partie soit restée plaisante, le second acte fut plus tactique et moins enjoué que le premier. Les hommes de Conte se sont heurtés à un bloc rouge très bien organisé parvenant à neutraliser les deux ailiers adverses, Hazard et Willian contraints de s'enfoncer dans des tentatives désespérées d'exploits individuels ou de mauvais choix offensifs. Malgré tout, le suspense est relancé à l'heure de jeu grâce à un but de Diego Costa. Trouvé par Kanté au milieu du camp des Reds, Matic a réalisé un une-deux avec Hazard pour s'engouffrer dans la surface de Simon Mignolet et servir le buteur espagnol au six mètres. Ensuite, dans un élan de folie, le désormais meilleur buteur du championnat (5 buts en 5 matchs) n'est pas passé loin de l'égalisation, mais sa frappe en pivot, suite à une déviation aérienne d'Oscar sur une balle longue d'Ivanovic, fut stoppée par Mignolet (65e).

Dans une fin de match où la défense de Liverpool prit clairement le dessus, Divock Origi, à la tombée d'un centre de Milner, n'est pas passé loin de porter le score à 3-1 à dix minutes du terme, mais sa tête fut superbement repoussée par Courtois toujours aussi vif sur ses appuis pour plonger au sol.

Les Reds se sont donc imposés dans un match où ils ont confirmé les belles promesses affichées à Arsenal (victoire 4-3 à l'Emirates Stadium), à White Hart Lane face à Tottenham (nul 1-1) et face au champion en titre Leicester (victoire 4-1 à domicile). Jürgen Klopp semble réussir à imposer son jeu offensif à une équipe qu'il a récupérée en cours de saison en 2015 et peut se placer en outsider sérieux au titre derrière les deux clubs de Manchester. Mais attention à ne pas retomber dans les travers qui ont causer bien des soucis au club ces dernières années, comme nous laisse penser la défaite à Burnley (2-0) lors de la 2e journée.

Quant aux Blues cette défaite est l'occasion d'une sérieuse remise en question. En effet, se qualifier pour la Ligue des Champions sera encore plus difficile cette année avec les clubs qui montent en puissance ces dernières saisons tels que Everton, Tottenham et West Ham, le champion en titre Leicester, et les habitués du Big Four (Manchester City et United, Arsenal et Liverpool).

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Bon article
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents