Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

We Are One


Paris l'emporte dans la difficulté

Publié par Théo Duchet sur 16 Janvier 2016, 20:12pm

Catégories : #Ligue 1

Paris l'emporte dans la difficulté

Contre une équipe toulousaine en confiance après une série de six matchs sans défaite toutes compétitions confondues, le Paris SG a décroché une dix-huitième victoire en championnat à l'usure (1-0) grâce à un nouveau but de Zlatan Ibrahimović.

Annoncé en 4-4-2 en losange avant la partie, le TFC a finalement évolué en 5-3-2 très bas sur le terrain, avec un trio Doumbia - Akpa-Akpro - Trejo au milieu chargé de gêner Thiago Motta le fer de lance parisien. La première mi-temps a donné raison au coach garonnais Dominique Arribagé, ses joueurs faisant parfaitement déjouer ceux de la capitale en les empêchant de se procurer des occasions et en se montrant les plus dangereux. Dans un premier temps c'est Wissam Ben Yedder qui s'est signalé en ratant le cadre après avoir repris un centre de Matheus de la tête (12e). Puis, c'est à nouveau le franco-tunisien qui s'est fait remarquer à la demi-heure de jeu. Sur une contre-attaque, les Toulousains se sont présentés dans le camps adverse avec cinq joueurs contre trois et Matheus a de nouveau trouvé la tête de Ben Yedder, mais son tir n'étant pas assez appuyé, Trapp a facilement capté la balle. Les "Violets" se sont à nouveau montrés dangereux dans ce premier acte, toujours par l'intermédiaire de Ben Yedder. Trouvé par un long ballon de Martin Braithwaite, l'attaquant formé au club va destabiliser David Luiz par une série de dribbles à l'entrée de la surface parisienne, pour finalement placer une frappe puissante sur la barre transversale de Kevin Trapp (36e).

Côté parisien, les absences de Verratti (sur le banc) et de Di María (forfait) se sont fait remarquées en attaque, les hommes de Blanc ne se montrant dangereux qu'à une seule reprise au cours de la première période avec Zlatan Ibrahimović. D'une reprise de volée du pied gauche après un centre de Pastore, le Suédois a vu ton tir repoussé par Issa Diop devant sa ligne de but, le gardien Alban Lafont étant battu (10e). Sans inspiration et brouillons, les Parisiens vont même perdre sur blessure leur meneur de jeu Javier Pastore dès la quinzième minute suite à un contact avec Somalia, il sera remplacé par Edinson Cavani. Organisé en 4-4-2 en losange avec Pastore puis Lucas derrière les deux attaquants, le PSG n'a pas trouvé de solution devant face à une défense compact dans l'axe qui a mis en valeur le mauvais match du jour d'Ibrahimović ratant ses dribbles et perdant de nombreux ballons. Le buteur suédois n'a pas été le seul cadre parisien en difficulté, à l'image de Thiago Motta très laxiste au milieu de terrain ou encore de Maxwell qui n'a pas apporté le surnombre en attaque comme à son habitude et qui s'est montré trop facile par moment.

Le retour en 4-3-3 en seconde mi-temps va permettre aux joueurs de Laurent Blanc d'être plus souverains et d'empêcher le "Téfécé" de se procurer la moindre occasion. Mais cela ne les empêchera pas d'être toujours aussi peu inspirés offensivement. Ce deuxième acte est marqué par la blessure de Marquinhos touché aux adducteurs à l'heure de jeu. Acculés par les Parisiens, les Toulousains ne sont pas loin d'encaisser l'ouverture du score à la 64e minute après une ouverture de Motta sur Cavani déviant la balle sur Ibrahimović qui sert Lucas à l'entrée de la surface d'une superbe talonnade, mais la frappe du Brésilien échoue à quelques centimètres du poteau droit de Lafont. C'est Zlatan Ibrahimović qui finit par marquer l'unique but du match, dix minutes plus tard sur un corner de Lucas dévié de la tête par David Luiz dans la surface vers le second poteau où le buteur suédois trompe le portier toulousain d'une tête piquée. Il conforte ainsi sa place de meileur buteur avec seize réalisations en autant de rencontres. En confiance, la star parisienne tente même un coup franc des trente-cinq mètres obligeant Lafont à sortir une belle parade dans le temps additionnel (90e+2).

Apathiques en première mi-temps les Parisiens ont su hausser leur niveau de jeu face à des Toulousains en confiance et pas loin de marquer dans le premier acte. Comme face à Wasquehal (0-1) et Lyon (2-1) en coupes, le PSG assure le minimun syndical et prend vingt-trois longueurs d'avance sur son dauphin Angers. Quant au TFC, la route vers le maintien est encore longue et il reste à deux points du premier non relégable Reims. Mais les Toulousains peuvent compter sur un Ben Yedder en grande forme, auteur de neuf buts en sept matchs toutes compétitions confondues avant cette confrontation contre Paris, et qui devrait rester dans la "Ville rose" au moins jusqu'en juin selon les dernières informations.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Bien ouej Théo ; (
Répondre
A
Perso je verrais bien un petit Mahrez ou Bzn Yedder pour substituer Cavani. <br /> Je penses que Cavani va être transféré à Shalke 04 ou à Everton, selon mes sources. Les clubs allemands se ruent sur son physique d'athlète, parfaitrment adapté à la Bundesliga. <br /> Il paraîtrait que Valence soit sur lui, selon un proche de FF.
Répondre
M
Je pense que oui. Cavani est un joueur parfait pour une équipe qui joue le contre mais pas poir une equipe qui joue la posses du ballon comme le PSG. Aguero a un physique qui lui permet de s' immiscer dans les défenses adverses.
Répondre
A
Penses tu que Aguero puisses remplacer Cavani sur l'aile gauche?
Répondre
P
Aguero est un joueur axial évoluant avec un autre attaquant de soutien,même s'il décroche parfois à gauche, il est impensable qu'il vienne a Paris pour jouer AG.
M
Pas mal. Assez fluide, on voit que tu maîtrise le sujet. Envoye tes articles à des journaux sportifs (et pas que). Essaye de partager sur Fb ou Twitter stv percer.
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents